next up previous contents index
Next: D'un syllabaire après coup, Up: Écrits Previous: La signification du phallus,


À la mémoire d'Ernest Jones: Sursa théorie du symbolisme, 1959

$ 25001*$
Le rapport du réel au pensé n'est pas celui du signifié au signifiant. [Lac66a, p. 705]

$ 25002$
La métaphore se définit par l'implantation, dans une chaîne signifiante, d'un autre signifiant, par quoi celui qu'il supplante tombe au rang de signifié. [Lac66a, p. 708]

$ 25003$
Le signifiant de la métaphore qui tombe au rang de signifié est un signifiant latent. [Lac66a, p. 708]

$ 25004*$
C'est l'incidence concrète du signifiant dans la soumission du besoin à la demande, qui en refoulant le désir en position de méconnu, donne à l'inconscient son ordre. [Lac66a, p. 709]

$ 25005$
Le sujet qui parle ne se soutient que du discours. [Lac66a, p. 709]

$ 25006*$
Le phallus a la fonction de signifiant du manque à être. [Lac66a, p. 710]

$ 25007$
Dans le sujet, sa relation au signifiant détermine le manque à être. [Lac66a, p. 710]

$ 25008$
La plus fondamentale coupure du signifiant est l' Urverdrängung. [Lac66a, p. 710]

$ 25009$
l'Urverdrängung désigne la réduplication du sujet que le discours provoque. [Lac66a, p. 710]

$ 25010$
C'est dans le redoublement du sujet de la parole que l'inconscient, comme tel trouve à s'articuler. [Lac66a, p. 711]

$ 25011$
Le phallus est le signifiant de la perte que le sujet subit, par le morcellement du signifiant. [Lac66a, p. 715]


next up previous contents index
Next: D'un syllabaire après coup, Up: Écrits Previous: La signification du phallus,
Jacques B. Siboni