next up previous contents index
Next: Le rapport Lagache, 1958 Up: Écrits Previous: La psychose, 1958


La direction de la cure et les principes de son pouvoir, 1958

$ 22001$
Le psychanalyste dirige la cure. [Lac66a, p. 586]

$ 22002$
La direction de la cure consiste à faire appliquer, par le sujet, la règle analytique. [Lac66a, p. 586]

$ 22003$
L'interprétation, que donne le psychanalyste, est reçue comme venant de la personne que le transfert lui impute d'être. [Lac66a, p. 591]

$ 22004$
L'inconscient a la structure radicale du langage. [Lac66a, p. 594]

$ 22005$
Dans l'inconscient, un matériel y joue selon des lois qui sont celles des langues qui sont ou furent effectivement parlées. [Lac66a, p. 594]

$ 22006*$
Il n'y a pas d'autre résistance à l'analyse que celle de l'analyste lui-même. [Lac66a, p. 595]

$ 22007$
Le phallus est un signifiant. [Lac66a, p. 608]

$ 22008$
L'écoute du psychanalyste se situe au-delà du discours. [Lac66a, p. 616]

$ 22009$
Ce que le psychanalyste entend est un discours. [Lac66a, p. 616]

$ 22010$
La demande de l'analysant est intransitive, elle n'emporte aucun objet. [Lac66a, p. 617]

$ 22011$
L'analysant demande, du fait qu'il parle. [Lac66a, p. 617]

$ 22012*$
La régression ne montre rien d'autre que le retour au présent, de signifiants usités dans des demandes pour lesquelles il y a prescription. [Lac66a, p. 618]

$ 22013$
L'analyste est celui qui supporte la demande pour que reparaissent les signifiants où la frustration du sujet est retenue. [Lac66a, p. 618]

$ 22014*$
C'est dans la plus ancienne demande que se produit l'identification primaire. [Lac66a, p. 618]

$ 22015*$
Le langage structure tout de la relation inter-humaine. [Lac66a, pp. 618-619]

$ 22016*$
Les besoins se subordonnent aux mêmes conditions conventionnelles qui sont celles du signifiant. [Lac66a, p. 618]

$ 22017$
Le signifiant possède deux registres: synchronique et diachronique. [Lac66a, p. 618]

$ 22018$
Le registre synchronique est fait d'oppositions entre éléments irréductibles. [Lac66a, p. 618]

$ 22019$
Le registre diachronique est fait de substitutions et de combinaisons. [Lac66a, p. 618]

$ 22020$
L'identification à l'analyste est toujours une identification à des signifiants. [Lac66a, p. 619]

$ 22021$
L'analyste ne doit répondre à la demande du sujet que de la position du transfert. [Lac66a, p. 619]

$ 22022$
Dans la chaîne signifiante, la substitution d'un terme à un autre produit l'effet de métaphore. [Lac66a, p. 622]

$ 22023$
Dans la chaîne signifiante, la combinaison d'un terme à un autre produit l'effet de métonymie. [Lac66a, p. 622]

$ 22024$
Le rêve est métaphore du désir. [Lac66a, p. 622]

$ 22025$
La métaphore est un effet de sens positif. [Lac66a, p. 622]

$ 22026$
La métaphore est un certain passage du sujet au sens du désir. [Lac66a, p. 622]

$ 22027$
Le désir est à prendre à la lettre. [Lac66a, p. 620]

$ 22028$
Le rêve n'est pas l'inconscient. [Lac66a, p. 622]

$ 22029$
Le rêve procède par effet de la métaphore. [Lac66a, p. 622]

$ 22030$
Au fondement du désir s'avère peu de sens. [Lac66a, p. 622]

$ 22031$
Le désir court en dérivation de la chaîne signifiante. [Lac66a, p. 623]

$ 22032$
La métonymie est cet effet rendu possible de ce qu'il n'est nulle signification qui ne renvoie à une autre signification. [Lac66a, p. 622]

$ 22033*$
Le désir ne fait qu'assujettir ce que l'analyse subjective. [Lac66a, p. 623]

$ 22034$
Le désir ne se saisit que dans l'interprétation. [Lac66a, p. 623]

$ 22035*$
L'élaboration du rêve est nourrie par le désir. [Lac66a, p. 623]

$ 22036$
Le rêve sert avant tout le désir de dormir. [Lac66a, p. 624]

$ 22037*$
Le désir est ce qui se manifeste dans l'intervalle que creuse la demande en deçà d'elle-même. [Lac66a, p. 627]

$ 22038$
L'Autre est le lieu de la parole. [Lac66a, p. 627]

$ 22039$
L'Autre est le lieu du manque à être. [Lac66a, p. 627]

$ 22040$
Le sujet articule la chaîne signifiante. [Lac66a, p. 627]

$ 22041*$
L'être du langage est le non-être des objets. [Lac66a, p. 627]

$ 22042$
Le désir résulte pour le sujet de la nécessité de faire passer son besoin par les défilés du signifiant. [Lac66a, p. 628]

$ 22043$
L'existence du discours conditionne le désir. [Lac66a, p. 628]

$ 22044$
L'Autre est le lieu du déploiement de la parole ou autre scène. [Lac66a, p. 628]

$ 22045*$
Le désir de l'homme est le désir de l'Autre. [Lac66a, p. 628]

$ 22046*$
Le désir du rêve n'est pas assumé par le sujet qui dit `je' dans sa parole. [Lac66a, p. 629]

$ 22047$
Le désir du rêve est discours articulé au lieu de l'Autre. [Lac66a, p. 629]

$ 22048$
Le désir dans le rêve est ex-sistant (Entstellung). [Lac66a, p. 629]

$ 22049$
La signifiance du rêve masque le désir. [Lac66a, p. 629]

$ 22050*$
Le désir se produit dans l'au-delà de la demande. [Lac66a, p. 629]

$ 22051$
La demande évoque le manque à être sous trois figures, le rien, la haine et l'indicible. [Lac66a, p. 629]

$ 22052$
Le rien fait le fonds de la demande d'amour. [Lac66a, p. 629]

$ 22053$
La haine va à nier l'être de l'autre. [Lac66a, p. 629]

$ 22054$
Le $ a$ et le moi, son ombre, sont deux autres. [Lac66a, p. 630]

$ 22055$
Le refus de la castration est d'abord refus de la castration de l'Autre (de la mère premièrement). [Lac66a, p. 632]

$ 22056*$
Le désir inconscient est le désir de l'Autre. [Lac66a, p. 632]

$ 22057*$
C'est d'abord pour le sujet que sa parole est un message, parce qu'elle se produit au lieu de l'Autre. [Lac66a, p. 634]

$ 22058$
Le désir transparaît toujours dans la demande, mais est au-delà. [Lac66a, p. 634]

$ 22059$
Le sujet subit une refente (Spaltung) de n'être sujet qu'en tant qu'il parle. [Lac66a, p. 634]

$ 22060$
Dans la pulsion \ensuremath{(\text{\ensuremath{\not\!S}}\xspace \; \Diamond \;
\ensuremath{D}\xspace )}, le $ \not\!S$ est le $ S$ en fading dans la coupure de la demande. [Lac66a, p. 634]

$ 22061$
Dans le fantasme \ensuremath{ (\text{\ensuremath{\not\!S}}\xspace \; \Diamond \; a)}, le $ \not\!S$ est le $ S$ en fading devant l'objet du désir. [Lac66a, p. 634]

$ 22062$
La régression dans l'analyse est régression temporelle du temps de la remémoration. [Lac66a, p. 635]

$ 22063$
La régression dans l'analyse ne porte que sur les signifiants de la demande. [Lac66a, p. 635]

$ 22064$
La régression n'intéresse la pulsion qu'à travers les signifiants de la demande. [Lac66a, p. 635]

$ 22065$
Toute réponse à la demande dans l'analyse ramène le transfert à la suggestion. [Lac66a, p. 635]

$ 22066$
Le transfert est une suggestion qui ne s'exerce qu'à partir de la demande d'amour. [Lac66a, p. 635]

$ 22067$
La demande d'amour n'est demande d'aucun besoin. [Lac66a, p. 635]

$ 22068$
Le transfert place le sujet à l'endroit de sa demande dans une position qu'il ne tient que de son désir. [Lac66a, p. 636]

$ 22069$
Le transfert est déjà analyse de la suggestion. [Lac66a, p. 636]

$ 22070*$
La résistance du sujet quand elle s'oppose à la suggestion, n'est que désir de maintenir son désir. [Lac66a, p. 636]

$ 22071*$
C'est le désir qui maintient la direction de l'analyse, hors des effets de la demande. [Lac66a, p. 636]

$ 22072*$
Les symptômes sont surdéterminés. [Lac66a, p. 636]

$ 22073$
Le fantasme est irréductible à l'imagination. [Lac66a, p. 637]

$ 22074$
Le fantasme inconscient se définit comme une image mise en fonction dans la structure signifiante. [Lac66a, p. 637]

$ 22075$
Le fantasme est ce par quoi le sujet se soutient au niveau de son désir évanouissant. [Lac66a, p. 637]

$ 22076$
Le désir est évanouissant pour autant que la satisfaction de la demande lui dérobe son objet. [Lac66a, p. 637]

$ 22077$
Le fantasme vient marquer de sa présence la réponse du sujet à la demande. [Lac66a, p. 638]

$ 22078$
Le fantasme vient marquer la signification du besoin du sujet. [Lac66a, p. 638]

$ 22079*$
Le désir est la métonymie du manque à être. [Lac66a, pp. 623,640]

$ 22080$
Le moi est la métonymie du désir. [Lac66a, p. 640]

$ 22081$
Le désir du névrosé est d'être le phallus. [Lac66a, p. 642]

$ 22082$
Il faut que l'homme, mâle ou femelle, accepte d'avoir et de ne pas avoir le phallus, à partir de la découverte qu'il ne l'est pas. [Lac66a, p. 642]

$ 22083$
Pour le névrosé, recevoir et donner le phallus sont également impossibles. [Lac66a, p. 642]


next up previous contents index
Next: Le rapport Lagache, 1958 Up: Écrits Previous: La psychose, 1958
Jacques B. Siboni