next up previous contents index
Next: Synchronie, synchronique Up: Les termes Previous: Symboliser, symbolisant


Symptôme, sinthome

$ 6009$
Le moi représente le centre de toutes les résistances à la cure des symptômes. [Lac66a, p. 118]

$ 11001*$
Le symptôme ne s'interprète que dans l'ordre du signifiant. [Lac66a, p. 234]

$ 11003$
Le symptôme est vérité. [Lac66a, p. 235]

$ 12007$
La métaphore n'est que le synonyme du déplacement symbolique, mis en jeu dans le symptôme. [Lac66a, p. 260]

$ 12011*$
Le symptôme se résout tout entier dans une analyse de langage, parce qu'il est lui-même structuré comme un langage. [Lac66a, p. 269]

$ 12012$
Le symptôme est langage dont la parole doit être délivrée. [Lac66a, p. 269]

$ 12020$
Dans les névroses, le symptôme est le signifiant d'un signifié refoulé de la conscience du sujet. [Lac66a, p. 280]

$ 12023$
Il s'agit d'un langage de désir dans les symboles du symptôme. [Lac66a, p. 293]

$ 12024$
Le langage du symptôme a le caractère universel d'une langue qui serait entendue dans toutes les autres langues. [Lac66a, p. 293]

$ 12025$
Le langage du symptôme est le langage qui saisit le désir au point où il s'humanise. [Lac66a, pp. 293-294]

$ 13002*$
Le Moi se forme des mêmes moments qu'un symptôme. [Lac66a, p. 336]

$ 13004*$
La personnalité du sujet est structurée comme le symptôme qu'elle ressent comme étranger. [Lac66a, p. 341]

$ 13020*$
Le symptôme est le retour du refoulé dans le compromis. [Lac66a, p. 358]

$ 17021$
Le symptôme a structure signifiante. [Lac66a, p. 415]

$ 17030$
C'est dans la désagrégation de l'unité imaginaire que constitue le moi, que le sujet trouve le matériel signifiant de ses symptômes. [Lac66a, p. 427]

$ 18002$
Le symptôme est symbolique. [Lac66a, p. 437]

$ 18005$
Le symptôme psychanalysable est soutenu par une structure qui est identique à celle du langage. [Lac66a, p. 444]

$ 18008*$
Si le symptôme peut être lu, c'est parce qu'il est déjà lui-même inscrit dans un procès d'écriture. [Lac66a, pp. 444-445]

$ 18009$
Le symptôme n'est pas une signification. [Lac66a, p. 445]

$ 20054$
Le mécanisme à double détente de la métaphore est celui-là même où se détermine le symptôme au sens analytique. [Lac66a, p. 518]

$ 20055$
Le symptôme est la métaphore où la chair, ou bien la fonction, sont prises comme élément signifiant. [Lac66a, p. 518]

$ 20060*$
Le symptôme est une métaphore. [Lac66a, p. 528]

$ 22072*$
Les symptômes sont surdéterminés. [Lac66a, p. 636]

$ 31017$
Le trauma s'implique dans le symptôme selon le Nachträglich, l'après-coup. [Lac66a, p. 839]

$ 31034$
Ce qui opère dans l'interprétation, c'est l'articulation des signifiants dans le symptôme. [Lac66a, p. 842]

$ 31035$
Des signifiants se sont trouvés pris dans le symptôme. [Lac66a, p. 842]

$ 54021*$
Traiter le symptôme comme un palimpseste, c'est dans la psychanalyse une condition d'efficacité. [Lac77a, p. 15]

$ 59017$
C'est le réel qui permet de dénouer ce dont le symptôme consiste. [Lac74b, p. 22]

$ 59018$
Le symptôme consiste en un n\oe ud de signifiants. [Lac74b, p. 22]

$ 64007$
Le symptôme est un événement de corps. [Lac75c, p. 16]

$ 64008$
Le symptôme hystérique, c'est le symptôme pour LOM d'intéresser au symptôme de l'autre comme tel. [Lac75c, p. 16]


next up previous contents index
Next: Synchronie, synchronique Up: Les termes Previous: Symboliser, symbolisant
Jacques B. Siboni