next up previous contents index
Next: Situation, situer Up: Les termes Previous: Signification, Bedeutung


Signifié, signifier

$ 2021$
Le signifiant est préséant par rapport au signifié. [Lac66a, p. 29]

$ 4001*$
Le langage, avant de signifier quelque chose, signifie pour quelqu'un. [Lac66a, p. 82]

$ 12020$
Dans les névroses, le symptôme est le signifiant d'un signifié refoulé de la conscience du sujet. [Lac66a, p. 280]

$ 12032$
Le langage-signe se distingue d'un langage, par la corrélation fixe de ses signes à la réalité qu'ils signifient. [Lac66a, p. 297]

$ 17011$
Les deux réseaux du signifiant et du signifié organisent des relations qui ne se recouvrent pas. [Lac66a, p. 414]

$ 17014$
Le réseau du signifié est l'ensemble diachronique des discours concrètement prononcés. [Lac66a, p. 414]

$ 17015$
Le réseau du signifié réagit historiquement sur le réseau du signifiant. [Lac66a, p. 414]

$ 17016$
La structure du réseau du signifiant commande les voies du réseau du signifié. [Lac66a, p. 414]

$ 18007$
Les deux registres du signifiant et du signifié désignent des enchaînements pris dans leur globalité. [Lac66a, p. 444]

$ 20005$
L'algorithme de la discipline linguistique est

$\displaystyle \ensuremath{\frac{\ensuremath{S}\xspace }{s}}\xspace $

et se lit, `signifiant sur signifié'. [Lac66a, p. 497]

$ 20006$
Le signifiant et le signifié sont d'ordres distincts. [Lac66a, p. 497]

$ 20007$
Le signifiant et le signifié sont séparés par une barrière résistante à la signification. [Lac66a, p. 497]

$ 20009$
Il n'existe pas de langue insuffisante à couvrir le champ du signifié. [Lac66a, p. 498]

$ 20010$
Le signifiant n'a pas fonction de représenter le signifié. [Lac66a, p. 498]

$ 20023$
La notion d'un glissement incessant du signifié sous le signifiant s'impose. [Lac66a, p. 502]

$ 20037$
L'incidence du signifiant sur le signifié se note: [Lac66a, p. 515]

$\displaystyle f( \htmlref{\ensuremath{S}\xspace }{signifiant} )\frac{1}{ \ensuremath{s}\xspace }$

$ 20041$
Le signe $ (\frac{\ }{\ })$ de la métonymie marque l'irréductibilité où se constitue, dans les rapports du signifiant au signifié, la résistance de la signification. [Lac66a, p. 515]

$ 21014$
La fonction des signifiants est d'induire dans le signifié la signification, en lui imposant leur structure. [Lac66a, p. 550]

$ 21040$
Le père symbolique, en tant qu'il signifie la loi, est le père mort. [Lac66a, p. 556]

$ 21043$
Dans la formule de la métaphore, les $ S$ sont des signifiants, $ x$ est la signification inconnue, $ s$ est le signifié induit de la métaphore, $ S$ se substitue à \ensuremath{\text{\ensuremath{\not\!S}}\xspace '}, \ensuremath{\text{\ensuremath{\not\!S}}\xspace '} est élidé pour la réussite de la métaphore. [Lac66a, p. 557]

$ 21060$
La chaîne signifiante se développe selon des liaisons logiques, dont la prise sur ce qui est à signifier s'exerce par les effets de signifiant, métaphore et métonymie. [Lac66a, p. 575]

$ 21063$
Le défaut du Nom-du-Père à la place de l'Autre ouvre un trou dans le signifié. [Lac66a, p. 577]

$ 21064$
Dans la psychose stabilisée, signifiant et signifié se stabilisent dans la métaphore délirante. [Lac66a, p. 577]

$ 21070$
La formule de la métaphore s'applique à celle du Nom-du-Père de la façon suivante: [Lac66a, p. 557]

$\displaystyle \ensuremath
{\frac{\text{Nom-du-Père}}{\text{Désir de la Mère}} \...
...m-du-Père}
\left(\frac{\ensuremath{A}\xspace }{\text{phallus}} \right)}\xspace $


$ 24003$
La métonymie et la métaphore sont génératrices du signifié. [Lac66a, p. 689]

$ 24005$
C'est dans l'Autre que le sujet trouve sa place signifiante, par une antériorité logique à tout éveil du signifié. [Lac66a, p. 689]

$ 24013$
Le phallus est le signifiant destiné à désigner, dans leur ensemble, les effets de signifié. [Lac66a, p. 690]

$ 24014$
Le signifiant conditionne les effets de signifié, par sa présence de signifiant. [Lac66a, p. 690]

$ 24026*$
Le sujet ne désigne son être qu'à barrer tout ce qu'il signifie. [Lac66a, p. 693]

$ 25001*$
Le rapport du réel au pensé n'est pas celui du signifié au signifiant. [Lac66a, p. 705]

$ 25002$
La métaphore se définit par l'implantation, dans une chaîne signifiante, d'un autre signifiant, par quoi celui qu'il supplante tombe au rang de signifié. [Lac66a, p. 708]

$ 25003$
Le signifiant de la métaphore qui tombe au rang de signifié est un signifiant latent. [Lac66a, p. 708]

$ 28001$
Le sujet se constitue comme signifié d'une relation du moi à l'autre, puis à l'Autre. [Lac66a, p. 751]

$ 30009$
Le je ne signifie pas le sujet de l'énonciation. [Lac66a, p. 800]

$ 30012$
La plus forte coupure dans le discours est la barre entre signifiant et signifié. [Lac66a, p. 801]

$ 30045$
Dans le graphe ici, le vecteur $ \overrightarrow{ \ensuremath{i ( \ensuremath{a}\xspace )}\xspace . m}$ signifie le procès imaginaire qui va de l'image spéculaire à la constitution du moi, sur le chemin de la subjectivation par le signifiant. [Lac66a, p. 809]

$ 53001$
La linguistique s'institue d'une coupure qui est la barre posée entre le signifiant et le signifié. [Lac70d, p. 55]

$ 53024$
Le signifiant ne représente pas un signifié. [Lac70d, p. 65]

$ 53034$
L'inconscient, c'est cette matérialisation intransitive du signifiant au signifié. [Lac70d, p. 69]

$ 58024$
Le signifié du dire n'est rien qu'ex-sistence au dit. [Lac73a, p. 29]


next up previous contents index
Next: Situation, situer Up: Les termes Previous: Signification, Bedeutung
Jacques B. Siboni