next up previous contents index
Next: Personne, personnalité Up: Les termes Previous: Perceptum, percipiens

Père, Nom-du-Père, paternel

$ 12016$
Le Nom-du-Père sert de support à la fonction symbolique. [Lac66a, p. 278]

$ 21019$
Le schéma R, figure ici, comprend les objets : $ \varphi$, $ S$ , $ \mathcal{I}$ , $ i$, $ a$ , $ M$ , $ \mathcal{R}$, $ \mathcal{S}$ , $ m$, $ a '$, $ A$, $ I$, $ P$. [Lac66a, p. 553]

$ 21020$
Dans le schéma R, figure ici, $ P$ représente la position en $ A$ du Nom-du-Père. [Lac66a, p. 553]

$ 21037$
La signification du phallus n'est évoquée que par la métaphore paternelle. [Lac66a, p. 555]

$ 21039$
L'attribution de la procréation au père ne peut être l'effet que d'un pur signifiant, d'une reconnaissance du Nom-du-Père. [Lac66a, p. 556]

$ 21040$
Le père symbolique, en tant qu'il signifie la loi, est le père mort. [Lac66a, p. 556]

$ 21041$
La signification du phallus doit être évoquée dans l'imaginaire du sujet par la métaphore paternelle. [Lac66a, p. 557]

$ 21048$
Dans la psychose, le créé $ I$ assume la place en $ P$ laissée vacante de la loi. [Lac66a, p. 563]

$ 21051$
Le schéma $ I$, figure ici, désigne les objets: $ M$, (s'adresse à nous), $ a$, (jouissance transsexualiste), (laissé tombé par le créateur), (image de la créature), $ \mathcal{S}$, $ \Phi_0$, $ \mathcal{R}$, $ \ensuremath{P}\xspace _0$, $ \mathcal{I}$, (futur de la créature), (créatures de la parole), (parole où se maintient le réel), $ I$, $ a '$, (aime sa femme). [Lac66a, p. 571]

$ 21061$
La condition essentielle de la psychose est la forclusion du Nom-du-Père à la place de l'Autre et l'échec de la métaphore paternelle. [Lac66a, p. 575]

$ 21062*$
Pour que la psychose se déclenche, il faut que le Nom-du-Père, verworfen, forclos, c'est-à-dire jamais venu à la place de l'Autre, y soit appelé en opposition symbolique au sujet. [Lac66a, p. 577]

$ 21063$
Le défaut du Nom-du-Père à la place de l'Autre ouvre un trou dans le signifié. [Lac66a, p. 577]

$ 21065$
Le Nom-du-Père est appelé par le sujet, par Un-père réel qui se situe en position tierce dans une relation imaginaire $ a$-$ a '$. [Lac66a, p. 577]

$ 21066$
Le Nom-du-Père est le signifiant qui dans l'Autre, en tant que lieu du signifiant, est le signifiant de l'Autre en tant que lieu de la loi. [Lac66a, p. 583]

$ 21070$
La formule de la métaphore s'applique à celle du Nom-du-Père de la façon suivante: [Lac66a, p. 557]

$\displaystyle \ensuremath
{\frac{\text{Nom-du-Père}}{\text{Désir de la Mère}} \...
...m-du-Père}
\left(\frac{\ensuremath{A}\xspace }{\text{phallus}} \right)}\xspace $


$ 30096$
La vraie fonction du père est d'unir un désir à la loi. [Lac66a, p. 824]

$ 30097$
Le père souhaité du névrosé est le père mort. [Lac66a, p. 824]

$ 32001*$
C'est grâce au Nom-du-Père, que l'homme ne reste pas attaché au service sexuel de la mère. [Lac66a, p. 852]


next up previous contents index
Next: Personne, personnalité Up: Les termes Previous: Perceptum, percipiens
Jacques B. Siboni