next up previous contents index
Next: Mort, meurtre, létal, mortel Up: Les termes Previous: Miroir, spéculaire


Moi, ego

$ 2046$
Dans le schéma ici, $ ({\mathrm{moi}})\ensuremath{a}\xspace $ et $ \ensuremath{a '}\xspace \mathrm{utre}$ représentent le couple de réciproque objectivation imaginaire. [Lac66a, p. 53]

$ 5005$
Le je primordial situe l'instance du moi dans une ligne de fiction, à jamais irréductible pour le seul individu. [Lac66a, p. 94]

$ 6006*$
Le moi de l'homme n'est pas réductible à son identité vécue. [Lac66a, p. 114]

$ 6009$
Le moi représente le centre de toutes les résistances à la cure des symptômes. [Lac66a, p. 118]

$ 8011$
Le moi se conçoit comme un système central d'identifications idéales. [Lac66a, p. 178]

$ 8012$
Le moi a une structure imaginaire. [Lac66a, p. 178]

$ 8013$
Le moi a une valeur libidinale. [Lac66a, p. 178]

$ 8018*$
Rien ne sépare le Moi de ses formes idéales (Ich idéal). [Lac66a, p. 179]

$ 8025$
Au départ du développement psychique sont liés: le Moi primordial comme essentiellement aliéné et le sacrifice primitif comme essentiellement suicidaire. [Lac66a, p. 187]

$ 8026$
Le Moi primordial comme essentiellement aliéné et le sacrifice primitif comme essentiellement suicidaire constituent la structure fondamentale de la folie. [Lac66a, p. 187]

$ 12003$
L'ego est frustration, non d'un désir du sujet, mais d'un objet. [Lac66a, pp. 249-250]

$ 12004$
L'ego est frustration d'un objet, où le désir du sujet est aliéné. [Lac66a, p. 250]

$ 12005$
Plus l'ego s'élabore, plus s'approfondit pour le sujet l'aliénation de sa jouissance. [Lac66a, p. 250]

$ 12042$
L'ego est formé d'un nucléus verbal. [Lac66a, p. 303]

$ 13002*$
Le Moi se forme des mêmes moments qu'un symptôme. [Lac66a, p. 336]

$ 13007$
Le Moi n'est toujours que la moitié du sujet. [Lac66a, p. 346]

$ 15003$
La résistance est essentiellement un phénomène du moi. [Lac66a, p. 374]

$ 15004$
Le moi n'a rien à faire avec l'unité supposée de la réalité du sujet. [Lac66a, p. 374]

$ 15005$
Le moi est impossible à distinguer des captations imaginaires qui le constituent par un autre et pour un autre. [Lac66a, p. 374]

$ 15006$
Le moi est à comprendre dans le mouvement d'aliénation progressive où se constitue la conscience de soi. [Lac66a, p. 374]

$ 15007$
Si l'analyste a affaire avec l'ego du sujet, c'est qu'il sert alors de support à l'alter ego du sujet. [Lac66a, p. 374]

$ 15009$
C'est la dialectique du moi et de l'autre qui fait l'impasse du névrosé. [Lac66a, p. 377]

$ 17001*$
Moi la vérité, je parle. [Lac66a, p. 409]

$ 17024$
Le moi est constitué en son noyau par une série d'identifications aliénantes. [Lac66a, p. 417]

$ 17030$
C'est dans la désagrégation de l'unité imaginaire que constitue le moi, que le sujet trouve le matériel signifiant de ses symptômes. [Lac66a, p. 427]

$ 17032$
Dans la situation analytique il y a deux sujets, pourvus chacun de deux objets, le moi et l'autre. [Lac66a, p. 429]

$ 17035$
Dans la situation analytique, chaque moi est autre pour l'autre participant. [Lac66a, p. 429]

$ 17046$
Le lieu de l'Autre s'étend bien au-delà du discours qui prend du moi ses mots d'ordre. [Lac66a, p. 431]

$ 18014$
La dialectique de méconnaissance, de dénégation et d'aliénation narcissique est le fait du moi. [Lac66a, p. 454]

$ 21004$
Le schéma $ \mathcal{L}$ simplifié, figure ici, comprend les objets : $ S$, $ a$, $ a '$, $ A$. [Lac66a, p. 548]

$ 21008$
$ a '$ désigne le moi du sujet dans le schéma ici. [Lac66a, p. 549]

$ 21009$
Le moi est ce qui se reflète de la forme du sujet dans ses objets. [Lac66a, p. 549]

$ 21017$
Dans le schéma ici, $ I$ est l'idéal du moi. [Lac66a, p. 553]

$ 21019$
Le schéma R, figure ici, comprend les objets : $ \varphi$, $ S$ , $ \mathcal{I}$ , $ i$, $ a$ , $ M$ , $ \mathcal{R}$, $ \mathcal{S}$ , $ m$, $ a '$, $ A$, $ I$, $ P$. [Lac66a, p. 553]

$ 21022$
Dans le schéma R, figure ici, le champ de la réalité est délimité par le quadrangle $ \htmlref{\ensuremath{M}\xspace }{primaire} \ensuremath{i}\xspace \htmlref{\ensuremath{m}\xspace }{moi} \ensuremath{I}\xspace $. [Lac66a, p. 553]

$ 21023$
Dans le schéma R, figure ici, $ i$ et $ m$ représentent les deux termes imaginaires de la relation narcissique. [Lac66a, p. 553]

$ 21024$
Dans le schéma R, figure ici, $ m$ représente le moi. [Lac66a, p. 553]

$ 21027$
Dans le schéma R, figure ici, de $ m$ à $ I$, soit en $ a '$, se situent les figures où le moi s'identifie. [Lac66a, p. 553]

$ 21030$
Dans le schéma R, figure ici, la coupure $ (\overrightarrow{ \htmlref{\ensuremath{m}\xspace }{moi} \ensuremath{i}\xspace ...
...ightarrow
{ \htmlref{\ensuremath{M}\xspace }{primaire} \ensuremath{I}\xspace })$ isole dans le champ une bande de Moebius. [Lac66a, p. 553]

$ 21032$
Dans le schéma R, figure ici, le champ qu'isole $ (\overrightarrow{ \htmlref{\ensuremath{m}\xspace }{moi} \ensuremath{i}\xspace ...
...ightarrow
{ \htmlref{\ensuremath{M}\xspace }{primaire} \ensuremath{I}\xspace })$ n'est que le tenant lieu du fantasme. [Lac66a, p. 553]

$ 21051$
Le schéma $ I$, figure ici, désigne les objets: $ M$, (s'adresse à nous), $ a$, (jouissance transsexualiste), (laissé tombé par le créateur), (image de la créature), $ \mathcal{S}$, $ \Phi_0$, $ \mathcal{R}$, $ \ensuremath{P}\xspace _0$, $ \mathcal{I}$, (futur de la créature), (créatures de la parole), (parole où se maintient le réel), $ I$, $ a '$, (aime sa femme). [Lac66a, p. 571]

$ 21052$
Dans la psychose, l'Idéal du moi a pris la place de l'Autre. [Lac66a, p. 572]

$ 21065$
Le Nom-du-Père est appelé par le sujet, par Un-père réel qui se situe en position tierce dans une relation imaginaire $ a$-$ a '$. [Lac66a, p. 577]

$ 22054$
Le $ a$ et le moi, son ombre, sont deux autres. [Lac66a, p. 630]

$ 22080$
Le moi est la métonymie du désir. [Lac66a, p. 640]

$ 23010$
Le moi est une fonction de méconnaissance. [Lac66a, p. 668]

$ 23011$
Le préconscient est une partie du moi. [Lac66a, p. 668]

$ 23023$
Le schéma ici désigne les objets $ A$, $ \not\!S$, $ S$, $ I$, $ a$, $ a '$, $ i' ( \ensuremath{a}\xspace )$, le miroir. [Lac66a, p. 674]

$ 23024$
Le schéma iciretour désigne les objets $ A$, $ \ensuremath{S}\xspace _{1}$, $ \ensuremath{S}\xspace _{2}$, $ a$, $ a '$, $ i ( \ensuremath{a}\xspace )$, $ i' ( \ensuremath{a}\xspace )$, $ I$, le miroir. [Lac66a, p. 680]

$ 28001$
Le sujet se constitue comme signifié d'une relation du moi à l'autre, puis à l'Autre. [Lac66a, p. 751]

$ 28002$
L'idéal du moi se forme par l'adoption inconsciente de l'image de l'Autre en tant qu'il a la jouissance de ce désir [Lac66a, p. 752]

$ 28003$
L'idéal du moi se forme avec le refoulement d'un désir du sujet. [Lac66a, p. 752]

$ 30040$
Le trait unaire aliène le sujet dans l'identification première qui forme l'idéal du moi. [Lac66a, p. 808]

$ 30041$
Dans le graphe ici, \ensuremath {\ensuremath{I}\xspace ( \ensuremath{A}\xspace )} désigne l'idéal du moi. [Lac66a, p. 808]

$ 30042$
Le graphe de l'identification première, schéma ici, comprend: signifiant, $ s (\ensuremath{A}\xspace )$, $ A$, voix, $ m$, $ i ( \ensuremath{a}\xspace )$, \ensuremath {\ensuremath{I}\xspace ( \ensuremath{A}\xspace )}, $ \not\!S$. [Lac66a, p. 808]

$ 30043$
Le moi est une fonction de maîtrise. [Lac66a, p. 809]

$ 30044$
La duplicité du moi se supporte du trait unaire de l'idéal du moi. [Lac66a, p. 809]

$ 30045$
Dans le graphe ici, le vecteur $ \overrightarrow{ \ensuremath{i ( \ensuremath{a}\xspace )}\xspace . m}$ signifie le procès imaginaire qui va de l'image spéculaire à la constitution du moi, sur le chemin de la subjectivation par le signifiant. [Lac66a, p. 809]

$ 30046$
Dans le graphe ici, $ i ( \ensuremath{a}\xspace )$ représente l'image spéculaire du moi idéal. [Lac66a, p. 809]

$ 30047$
Dans le graphe ici, $ m$ représente le moi. [Lac66a, p. 809]

$ 30048$
Le moi ne s'achève qu'à être articulé comme métonymie de la signification du Je du discours. [Lac66a, p. 809]

$ 30049$
Le moi ne s'achève pas comme je du discours. [Lac66a, p. 809]

$ 30064$
Le graphe Che-vuoi?, schéma ici, comprend: \ensuremath{ (\text{\ensuremath{\not\!S}}\xspace \; \Diamond \; a)}, $ d$, $ s (\ensuremath{A}\xspace )$, $ A$, $ m$, $ i ( \ensuremath{a}\xspace )$ , \ensuremath {\ensuremath{I}\xspace ( \ensuremath{A}\xspace )}, $ \not\!S$ . [Lac66a, p. 815]

$ 30068$
Le graphe complet, schéma ici, décrit: jouissance, $ S (\ensuremath{/\negthinspace\negthickspace\negthickspace\ensuremath{A}\xspace })$, \ensuremath{(\text{\ensuremath{\not\!S}}\xspace \; \Diamond \;
\ensuremath{D}\xspace )}, castration, \ensuremath{ (\text{\ensuremath{\not\!S}}\xspace \; \Diamond \; a)}, $ d$, signifiant, $ s (\ensuremath{A}\xspace )$, $ A$, voix, $ m$, $ i ( \ensuremath{a}\xspace )$, \ensuremath {\ensuremath{I}\xspace ( \ensuremath{A}\xspace )}, $ \not\!S$. [Lac66a, p. 817]

$ 30104$
Le névrosé a subi au départ la castration imaginaire. Elle soutient son moi fort. [Lac66a, p. 826]

$ 31003$
La seule fonction homogène de la conscience est dans la capture du moi, par son reflet spéculaire. [Lac66a, p. 832]

$ 42001$
Le moi est une série enveloppante d'identifications imaginaires. [Lac66c, p. 8]


next up previous contents index
Next: Mort, meurtre, létal, mortel Up: Les termes Previous: Miroir, spéculaire
Jacques B. Siboni