next up previous contents index
Next: Métaphore, métaphorique Up: Les termes Previous: Mensonge

Mère, maternel, matrice

$ 5002$
L'assomption jubilatoire de son image spéculaire, par l'être infans, manifeste la matrice symbolique, où le je se précipite en une forme primordiale. [Lac66a, p. 94]

$ 21038$
Dans la perversion l'enfant s'identifie à l'objet imaginaire du désir que la mère le désire, en tant que la mère elle-même le symbolise dans le phallus. [Lac66a, p. 554]

$ 21050$
Le désir de l'enfant trouve à s'identifier au manque-à-être de la mère. [Lac66a, p. 565]

$ 21070$
La formule de la métaphore s'applique à celle du Nom-du-Père de la façon suivante: [Lac66a, p. 557]

$\displaystyle \ensuremath
{\frac{\text{Nom-du-Père}}{\text{Désir de la Mère}} \...
...m-du-Père}
\left(\frac{\ensuremath{A}\xspace }{\text{phallus}} \right)}\xspace $


$ 22055$
Le refus de la castration est d'abord refus de la castration de l'Autre (de la mère premièrement). [Lac66a, p. 632]

$ 24033*$
Si le désir de la mère est le phallus, l'enfant veut être le phallus pour le satisfaire. [Lac66a, p. 693]

$ 27003*$
Ce qui resurgit dans l'inconscient du sujet c'est le désir de l'Autre, soit le phallus désiré par la mère. [Lac66a, p. 733]

$ 27006$
La plupart des perversions mâles ont pour motif imaginaire le désir de préserver un phallus, qui est celui qui a intéressé le sujet dans la mère. [Lac66a, p. 734]

$ 30095$
La mère est l'Autre réel de la demande. [Lac66a, p. 824]

$ 31051*$
C'est entre le sein et la mère que passe le plan de séparation qui fait du sein l'objet perdu en cause dans le désir. [Lac66a, p. 848]

$ 32001*$
C'est grâce au Nom-du-Père, que l'homme ne reste pas attaché au service sexuel de la mère. [Lac66a, p. 852]


next up previous contents index
Next: Métaphore, métaphorique Up: Les termes Previous: Mensonge
Jacques B. Siboni