next up previous contents index
Next: Évanouissement, éclipse, fading Up: Les termes Previous: Esclave, serf

Être

$ 2010*$
Le signifiant est unité d'être unique. [Lac66a, p. 24]

$ 2040$
L'homme pense l'ordre symbolique, car il y est d'abord pris dans son être. [Lac66a, p. 53]

$ 5002$
L'assomption jubilatoire de son image spéculaire, par l'être infans, manifeste la matrice symbolique, où le je se précipite en une forme primordiale. [Lac66a, p. 94]

$ 7002$
L'identification du sujet infans à l'image spéculaire est le modèle du rapport fondamentalement aliénantl'être de l'homme se constitue dialectiquement. [Lac66a, p. 141]

$ 8006$
L'entreprise du fou est insensée, en ceci que le sujet ne reconnaît pas dans le désordre du monde la manifestation même de son être actuel. [Lac66a, pp. 171-172]

$ 8007$
Ce que le fou ressent comme loi de son coeur n'est que l'image inversée, autant que virtuelle, de son être actuel. [Lac66a, p. 172]

$ 8009$
Le fou dédouble l'actualité et la virtualité de son être. [Lac66a, p. 172]

$ 8010$
L'être de l'homme porte en lui la folie comme limite de sa liberté. [Lac66a, p. 176]

$ 8020$
Le premier effet qui apparaît de l'imago chez l'être humain est un effet d'aliénation du sujet. [Lac66a, p. 181]

$ 13015$
La vraie parole constitue la reconnaissance par les sujets de leurs êtres en ce qu'ils y sont inter-essés. [Lac66a, p. 351]

$ 13018*$
L'homme, dans la subordination de son être à la loi de la reconnaissance, est traversé par les avenues de la parole. [Lac66a, p. 352]

$ 13022*$
L'analyste doit aspirer à telle maîtrise de sa parole qu'elle soit identique à son être. [Lac66a, p. 359]

$ 13023$
L'être de l'analyste est en action, même dans son silence. [Lac66a, p. 359]

$ 15014$
Le non-être se manifeste dans l'ordre symbolique. [Lac66a, p. 380]

$ 17022$
La fonction symbolique est omniprésente pour l'être humain. [Lac66a, p. 415]

$ 17023*$
Wo Es war, soll Ich werden. [Lac66a, p. 416]

$ 17027$
Là où c'était, là où s'était, c'est mon devoir que je vienne à être. [Lac66a, pp. 417-418]

$ 20035$
L'inconscient ne laisse aucune des actions de l'être humain hors de son champ. [Lac66a, p. 514]

$ 20039$
La structure métonymique, c'est la connexion du signifiant au signifiant, qui permet l'élision par quoi le signifiant installe le manque de l'être, dans la relation d'objet. [Lac66a, p. 515]

$ 20056$
La névrose est une question que l'être pose pour le sujet `de là où il était avant que le sujet vint au monde'. [Lac66a, p. 520]

$ 20062$
Quelque chose lie la métaphore à la question de l'être. [Lac66a, p. 528]

$ 20063$
Quelque chose lie la métonymie au manque à être. [Lac66a, p. 528]

$ 21012$
Le sujet articule la question `Que suis-je là?' concernant son sexe et sa contingence dans l'être. [Lac66a, p. 549]

$ 21050$
Le désir de l'enfant trouve à s'identifier au manque-à-être de la mère. [Lac66a, p. 565]

$ 21057$
L'être de l'homme ne peut être compris sans la folie qui est la limite de sa liberté. [Lac66a, p. 575]

$ 22003$
L'interprétation, que donne le psychanalyste, est reçue comme venant de la personne que le transfert lui impute d'être. [Lac66a, p. 591]

$ 22039$
L'Autre est le lieu du manque à être. [Lac66a, p. 627]

$ 22041*$
L'être du langage est le non-être des objets. [Lac66a, p. 627]

$ 22051$
La demande évoque le manque à être sous trois figures, le rien, la haine et l'indicible. [Lac66a, p. 629]

$ 22053$
La haine va à nier l'être de l'autre. [Lac66a, p. 629]

$ 22079*$
Le désir est la métonymie du manque à être. [Lac66a, pp. 623,640]

$ 22081$
Le désir du névrosé est d'être le phallus. [Lac66a, p. 642]

$ 24026*$
Le sujet ne désigne son être qu'à barrer tout ce qu'il signifie. [Lac66a, p. 693]

$ 24033*$
Si le désir de la mère est le phallus, l'enfant veut être le phallus pour le satisfaire. [Lac66a, p. 693]

$ 25006*$
Le phallus a la fonction de signifiant du manque à être. [Lac66a, p. 710]

$ 25007$
Dans le sujet, sa relation au signifiant détermine le manque à être. [Lac66a, p. 710]

$ 29003$
Dans l'expérience sadique, la présence de l'exécuteur se résume à n'être plus que l'instrument. [Lac66a, p. 773]

$ 30098*$
Le pervers s'imagine être l'Autre pour assurer sa jouissance. [Lac66a, pp. 824-825]

$ 30099$
Le névrosé s'imagine être un pervers pour s'assurer de l'Autre. [Lac66a, p. 825]

$ 31023*$
Aucun sujet n'a de raison d'apparaître dans le réel, sauf à ce qu'il y existe des êtres parlants. [Lac66a, p. 840]

$ 31027*$
Le signifiant se produisant au lieu de l'Autre non encore repéré y fait surgir le sujet de l'être qui n'a pas encore la parole. [Lac66a, p. 840]

$ 31031*$
Nul sujet ne peut être cause de soi. [Lac66a, p. 841]

$ 31041$
L'être humain doit toujours se fournir d'un homoncule dans sa tête pour faire d'un réel une réalité. [Lac66a, p. 846]

$ 31052*$
La libido est cette lamelle que glisse l'être de l'organisme à sa véritable limite, qui va plus loin que celle du corps. [Lac66a, p. 848]

$ 33010*$
La pensée ne fonde l'être qu'à se nouer dans la parole. [Lac66a, p. 865]

$ 41014$
L'être du sujet est refendu. [Lac84b, p. 9]

$ 41019$
L'être du sujet est la suture d'un manque. [Lac84b, p. 10]

$ 41021*$
Le sujet se refend d'être à la fois effet de la marque et support de son manque. [Lac84b, p. 10]

$ 41036$
Le manque à être constitue l'aliénation. [Lac84b, p. 14]

$ 42007*$
Le sujet de l'inconscient est un être parlé. [Lac66c, p. 12]

$ 44021$
Pour le passeur le désêtre est présent. [Lac68f, p. 26]

$ 47011$
L'objet $ a$ est le résidu corporel qui incarne le Dasein. [Lac68b, p. 58]

$ 51012$
Le désir du psychanalyste n'a rien à faire avec le désir d'être psychanalyste. [Lac70b, p. 19]

$ 51017$
Ce n'est pas la destitution subjective qui fait désêtre. [Lac70b, p. 21]

$ 53049*$
L'inconscient est. [Lac70d, p. 84]

$ 53051$
Être fait sujet d'un discours peut rendre l'être humain sujet au savoir. [Lac70d, p. 85]

$ 54006$
Le langage fait parler l'être. [Lac77a, p. 13]

$ 54008$
Il faut être un sujet pour faire usage du langage. [Lac77a, p. 13]

$ 54015$
Dans tout énoncé, le sujet de l'énonciation est séparé de l'être par une barre. [Lac77a, p. 14]

$ 54019*$
À l'être succède la lettre. [Lac77a, p. 15]

$ 56002*$
Pour qui parle japonais, c'est performance usuelle que de dire la vérité par le mensonge, c'est-à-dire sans être un menteur. [Lac81, p. 3]

$ 58019$
Être ou avoir le phallus est la fonction qui supplée au rapport sexuel. [Lac73a, p. 14]

$ 58026*$
L'être n'a par lui-même aucune espèce de sens. [Lac73a, p. 29]

$ 58036*$
Le rapport d'organe du langage à l'être parlant est métaphore. [Lac73a, p. 33]

$ 59003*$
Il n'y a d'inconscient que chez l'être parlant. [Lac74b, p. 15]

$ 60002$
L'être parlant est celui qui prend être de la parole. [Lac75d, p. 7]

$ 60003$
Il y a solidarité entre le non-rapport des sexes et le fait qu'un être soit parlant. [Lac75d, p. 7]

$ 60007*$
Le savoir affecte le corps de l'être qui ne se fait être que de paroles. [Lac75d, p. 8]

$ 61005$
Un être vivant se distingue des autres d'habiter le langage. [Lac75b, p. 12]

$ 61008$
La passion majeure chez l'être parlant, c'est l'ignorance. [Lac75b, p. 16]

$ 62004*$
Pas-tout être à parler ne saurait s'autoriser à faire un analyste. [Lac82d]

$ 64002$
La parole se définit d'être le seul lieul'être ait un sens. [Lac75c, p. 13]

$ 64003$
Le sens de l'être est de présider à l'avoir. [Lac75c, p. 13]

$ 64004$
Parlêtre se substitue à l'ICS freudien. [Lac75c, p. 13]


next up previous contents index
Next: Évanouissement, éclipse, fading Up: Les termes Previous: Esclave, serf
Jacques B. Siboni