next up previous contents index
Next: Bejahung, attribution Up: Les termes Previous: Barre, barré

Béance, trou, orifice

$ 2041$
L'homme a pu entrer dans l'ordre symbolique, comme sujet, par la voie d'une béance spécifique de sa relation imaginaire à son semblable. [Lac66a, p. 53]

$ 21049$
Dans la psychose, le sujet s'est reconstruit autour du trou où le support de la chaîne signifiante manque au sujet. [Lac66a, p. 564]

$ 21063$
Le défaut du Nom-du-Père à la place de l'Autre ouvre un trou dans le signifié. [Lac66a, p. 577]

$ 30025$
$ A$ et $ s (\ensuremath{A}\xspace )$ participent de cette offre au signifiant que constitue le trou dans le réel. [Lac66a, p. 806]

$ 40013$
Le sujet n'est rien que le trou par quoi tout Autre est séparé de la jouissance. [Lac84a, p. 15]

$ 45010$
La position du psychanalyste est suspendue à un rapport béant, à la méprise du sujet supposé savoir. [Lac68e, p. 39]

$ 45012$
Dans la structure de la méprise du sujet supposé savoir, le psychanalyste doit trouver la certitude de son acte, et la béance qui fait sa loi. [Lac68e, p. 40]

$ 58048*$
Un tore n'a de trou, central ou circulaire, que pour qui le regarde en objet, non pour qui en est le sujet. [Lac73a, p. 42]

$ 63002$
La sexualité fait trou dans le réel. [Lac74a, p. 10]


next up previous contents index
Next: Bejahung, attribution Up: Les termes Previous: Barre, barré
Jacques B. Siboni